Osez le camping chez l’habitant

Camping chez l'habitant

Pendant les vacances d’été ou juste le temps d’un week-end, vous voulez vous changer les idées. Vous pouvez alors essayer un autre moyen de voyager et prendre l’air tout en tâchant de faire attention à votre budget. Pourquoi ne pas tester le camping chez l’habitant ? Vous ne serez pas déçus.

A voir aussi : Préparez votre prochaine sortie en camping chez l’habitant à Dijon

Comment ça marche ?

Une propriété privée Faire du camping chez l’habitant, c’est poser sa tente, son camping-car ou sa caravane sur une propriété privée, bien évidemment avec l’accord du propriétaire. Les accueillants ont un emplacement se trouvant dans la nature. Celui-ci peut être dans un jardin, au bord d’un lac, au bord de la mer, sur un terrain citadin ou un terrain rural, dans la prairie ou dans la forêt.

Ce sont ces personnes qui « prêtent » leurs propriétés qu’on qualifie de « chez l’habitant ». En bref, faire du camping chez l’habitant, c’est sortir du camping sauvage pour le faire dans un espace appartenant à un particulier.

Avez-vous vu cela : Les règles de bien-être pour camping chez l’habitant à Metz

Quels en sont les avantages ?

Camping en familleL’idée du camping chez l’habitant vient de l’envie de trouver une alternative plus économique et moins coûteuse où passer les vacances. Par ailleurs, les dépenses minimisées présentent le premier grand avantage de ce type de camping. De plus, avec la hausse générale des prix en France, comme partout dans le monde, il a été plus judicieux de développer ce concept, bien qu’il ait déjà existé auparavant.

Le camping chez l’habitant profite non seulement aux campeurs qui économisent leur argent, mais également aux propriétaires qui peuvent demander un prix de location de leurs propriétés. Celui-ci reste néanmoins très bas par rapport aux prix proposés par les hôtels.

Enfin, toujours en termes de prix, ce type d’hébergement reste sûrement l’un des plus intéressants pour ceux qui voyagent en famille ou tout simplement en grand nombre.

Y a-t-il des conditions à respecter ?

Une poignée de mainLes conditions d’utilisation d’un terrain privé dépendent de chaque propriétaire. En effet, il est évident qu’avant de venir installer votre campement, vous devrez obtenir leur autorisation pour éviter tout malentendu. Ensuite, il vous sera nécessaire de faire quelques négociations.

Certaines personnes pourraient accepter que vous campiez sur leurs propriétés gratuitement, mais la plupart vous demanderont sûrement un certain coût. Il se peut aussi que vous passiez par des agences ou des institutions travaillant avec les particuliers pour connaître la faisabilité de l’utilisation des sites.

Puis, il vous sera nécessaire de discuter de la durée de votre « séjour » sur les lieux, de l’utilisation de l’eau, du feu ou de l’électricité selon leur disponibilité. En d’autres termes, les conditions à respecter divergent selon les propriétaires, c’est à vous de vous informer au maximum pour éviter tout litige.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *