Est-il autorisé de camper dans un parc ?

Camping dans un parc

À l’approche des vacances, vous planifiez quelques jours de camping avec votre famille. Cependant, comme à peu près tout le monde, vous vous demandez où pouvez-vous vous rendre et est-il possible de camper n’importe où. Voici quelques mises au point pour vous aider à y voir plus clair.

En parallèle : Comment la technologie améliore les expériences de camping en famille

Le camping sauvage ou le bivouac : ce que dit la réglementation

Un bivouacEn France, la réglementation ne fait pas de distinction exacte entre le camping sauvage et le bivouac. Cependant, il est nécessaire de mettre les choses au clair pour comprendre ce qui est autorisé et ce qui est interdit.

Le bivouac est une expédition qui permet de poser sa tente le temps d’une nuit sur un lieu. Le camping sauvage, quant à lui, est une aventure qui permet de rester au même endroit pendant quelques jours. En France, s’il n’y a aucune interdiction, il est possible de faire ces deux activités là où vous le voulez.

Dans le meme genre : Quelle est la réglementation pour se déplacer en camping-car à Argeles sur mer depuis un camping en ville ?

Les interdictions s’appliquent notamment sur les routes et les chemins publics, sur les bords de mer mais aussi dans les forêts, dans les bois et notamment dans les parcs protégés ou ayant un titre de réserve naturelle. Il faut néanmoins noter que si vous pensez à ne faire que du bivouac, il y a une certaine tolérance au niveau de certains parcs régionaux et nationaux.

La réglementation dans quelques parcs nationaux

Un parc nationalComme mentionné précédemment, le camping sauvage est interdit dans les parcs nationaux. Cela dit, y faire du bivouac est autorisé à partir de 18h ou 19h, mais les campeurs doivent remballer leurs tentes vers 7h, 8h ou au plus tard 9h. Cela vous permettra de vous reposer et de reprendre des forces avec la famille ou les amis.

Il faut noter que même si camping rime avec feu de camp, faire du feu est interdit dans quasiment tous les parcs nationaux. Ces mesures sont prises pour respecter l’environnement et pour éviter tout accident pouvant détruire les lieux.

Il est aussi à noter que dans la plupart de ces parcs, il est obligatoire de camper à une heure des limites du parc ou de la route ou encore près de sentiers de randonnées.

Voici quelques parcs nationaux où le bivouac est autorisé : le parc national des Pyrénées, le parc national des Ecrins, le parc national de la Vanoise et le parc national des Cévennes. Par contre, dans le parc national des Calanques, le parc national de Port-Cros et le parc national de Guyane, ni camping sauvage ni bivouac ne sont permis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *